Diverses sources ont été utilisées pour  réaliser les biographies des poilus. En plus des documents et informations transmis par les familles et des voyages sur les champs de bataille et nécropoles et des recherches dans les archives de l’armée effectuées par Daniel Huet et Eric Le Gars, les Registres Matricules et les Journaux de Marche ont pu être consultés . Des informations sont également issues du Soldat Rétais, périodique édité pendant cette période.

Les Registres Matricules retracent toutes les informations disponibles sur la situation militaire des conscrits à partir du conseil de révision jusqu’à la libération des obligations militaires. Ils sont disponibles aux archives des départements où les soldats ont été recensés (lieu de résidence). Beaucoup des départements ont mis en ligne leurs registres.  Ceux-ci se composent de deux parties, un registre alphabétique qui permet de retrouver le numéro d’ordre du recensé et le registre matricule lui-même qui retrace les actes importants du parcours du soldat (ses affectations, grades, unités, ses blessures éventuelles, ses décorations, en y incluant ses différents domiciles et même une description physique) . Les registres sont annuels et comprennent les conscrits d’une même classe, c’est à dire l’année des 20 ans . Par exemple les hommes nés en 1890 sont de la classe 1910 et donc dans le registre 1910. Les hommes nés de parents étrangers ont été recensés à 21 ou 22 ans . Rarement des conscrits ont été oubliés et se retrouvent sur le registre de l’année suivante.

En Charente Maritime, il y avait deux registres, un à La Rochelle et un autre à Saintes. Pour consulter les registres du département l’adresse est : 

http://archinoe.net/v2/ad17/matricule.html

Pour faciliter les recherches les références du registre matricule concerné ont été précisées dans la section Situation militaire.

Les journaux de marche officiels (JMO) retracent la vie des régiments et des navires au jour le jour . Ils sont accessibles à l’adresse suivante :

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

puis rubrique première guerre mondiale

La recherche des poilus décédés peut également être réalisés par l’adresse suivante :

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/base_morts_pour_la_france_premiere_guerre/

Le Soldat Rétais est consultable sur le site des archives départementales :

https://archives.charente-maritime.fr/consulter-documents-numerises

puis rubrique Presse

Mode d'emploi de la consultation des registres matricules de Charente Maritime

Sélectionner la classe, le type de registre (table alphabétique ou registre matricule) et le bureau (La Rochelle pour les casserons), puis cliquer sur rechercher,

la liste des documents disponibles est affichée, sélectionner la ligne voulue et cliquer, le document s’ouvre

Utiliser les outils mis à disposition pour zoomer et se déplacer dans le document.

Par exemple la fiche matricule de Barbotin André Gabriel a le numéro 619 du livre 2

Retourner sur la page de recherche des documents pour pouvoir ouvrir celui contenant la fiche individuelle recherchée

Dans l’exemple ci-dessus il faut sélectionner la deuxième ligne

Fermer le menu