Sur les 363 poilus répertoriés, 313 sont nés à Ars, 17 dans une autre commune de l’Ile de Ré, 28 en France métropolitaine et 5  sont originaires de l’empire colonial.

Tous ont vécus à Ars . Les 5 tirailleurs , victimes du torpillage du Séquana y sont enterrés.

Ils avaient entre 18 ans et 59 ans lors de leur mobilisation

Lors du recensement 49% sont des agriculteurs, 22 % des artisans ou ouvriers, 11% des marins ,11%  travaillent dans le tertiaire ( médecins, ingénieurs, enseignants …)

Pour les autres, la profession n’est pas connue.

Le pourcentage de poilus décédés est homogène par profession (autour de 20%), seuls les marins ont un pourcentage plus faible (moins de 10%)

196 d’entre eux sont mariés, 157 célibataires et la situation est inconnue pour les 10 autres.

La majorité des poilus décédés est célibataire (59%). La situation matrimoniales des cinq tirailleurs est inconnue.

La majorité des poilus revenus est mariée (59%)

84% ont été mobilisés dans l’armée de terre dont 20% sont décédés , 16% dans la marine dont 10% de décédés.

247 sont allés au front dont 66 sont décédés, 21 sont revenus invalides et 64 ont été blessés

L’age moyen des poilus décédés est de 28 ans 

La plupart des poilus ont été mobilisés dés aout 1914, les plus jeunes ont été appelés en 1918 sans aller au front.

La plupart des poilus ont été démobilisés en 1919

Fermer le menu