Différentes médailles ont été attribuées à nos poilus ; Croix de Guerre, Médaille Militaire, Légion d’Honneur sont les principales. Mais aussi des décorations étrangères, Canadienne, Belge, Tunisienne, Polonaise, Britannique . Des médailles commémoratives ont également étaient créées.

La Légion d’Honneur a été institué par Napoléon 1er

La Croix de Guerre a été créée spécialement pour récompenser l’octroi d’une citation par le commandement militaire pour conduite exceptionnelle par une loi du 2 avril 1915.

Aux termes du décret présidentiel,  la croix de guerre est conférée de plein droit aux militaires des armées de terre et de mer, français ou étrangers, qui ont obtenu, pour fait de guerre pendant la durée des opérations contre l’Allemagne et ses alliés, une citation à l’ordre d’une armée, d’un corps d’armée, d’une division, d’une brigade. Elle est également conférée en même temps que la Légion d’honneur ou la Médaille militaire aux militaires ou civils non cités à l’ordre, mais dont la décoration a été accompagnée, au journal officiel, de motifs équivalant à une citation à l’ordre de l’armée pour action d’éclat. Enfin, les villes martyres, les villages entièrement détruits ou les cités ayant résisté héroïquement se verront attribuer la Croix de guerre, qui figurera à la place d’honneur dans leurs armoiries.

Ce même décret fixe les conditions d’attribution des étoiles et des palmes :

  • La citation à l’ordre du régiment ou de la brigade donne droit à une étoile de bronze
  • la citation à l’ordre de la division donne droit à une étoile d’argent
  • la citation à l’ordre du corps d’armée donne droit à une étoile de vermeil
  • la citation à l’ordre de l’armée donne droit à une palme de bronze
  • 5 citations à l’ordre de l’armée donne droit à une palme d’argent
plus de 2 000 000 citations ont été décernées pendant le conflit.
 
 La médaille militaire a été instituée par Napoléon III et a été décernée, essentiellement à titre posthume, à plus 1 400 000 soldats pendant le 1ere guerre mondiale.
 
La médaille coloniale a été créée par l’article 75 de la loi de finances du pour récompenser « les services militaires dans les colonies, résultants de la participation à des opérations de guerre, dans une colonie ou un pays de protectorat ». Une agrafe précise le pays d’intervention
 
 
Les médailles étrangères
  • La military Cross
  • Médaille polonaise
  • Vaillance militaire canadienne
  • Chevalier nicham el arouam (Maroc)
  • Chevalier de l’ordre du Ouissam Alaouite (Maroc)
  • Etoile noire du Bénin
  • Médaille du roi Albert (belgique)
  • Officier de l’Ordre du Nichan-Iftikar (Tunisie)
Les médailles commémoratives
  • Médaille Commémorative du Dahomey
  • Médaille commémorative 14-18, créée par la loi du 23 juin 1920, elle est accordée à tout militaire ou présent sous les drapeaux ou à bord des bâtiments entre le et
  • Médaille interallié commémorative dite médaille de la Victoire a été institué par la loi du 20 juillet 1922 concerne tous les militaires ayant servi trois mois entre le 2 Aout 1914 et le 11 novembre 1918. Le droit de la médaille est également acquis aux militaires qui ont été tués à l’ennemi ou qui sont morts des suites de blessure de guerre (…) et à ceux qui sont morts de maladies ou blessures contractées en service.
  • Croix du combattant, décoration honorifique créée en 1930 à l’attention des poilus de la première guerre mondial en complément de la carte du combattant institué en 1926
  • Croix de combattant volontaire 14-18 institué par la loi du 4 juillet 1935 est destinée aux engagés volontaires de la grande guerre qui ont été volontaires pour servir au front dans une unité combattante.
  • Insigne des blessés créée par la loi du 11 décembre 1916
 
 
 
 
 
 
 
Fermer le menu